Thermographie par drone



La loi du 17 aout 2015 pour la transition énergétique et la croissance verte fixe, entre autres objectifs, la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici à 2030 puis par quatre d’ici 2050 et de diviser par deux la consommation énergétique finale en 2050 par rapport à 2012.

Cette loi impose la rénovation thermique des bâtiments existants et crée une obligation de réaliser des travaux d’isolation thermique tant sur les bâtiments privés que publics.

Dans cette optique, les collectivités territoriales (et particulièrement les communes et leurs groupements) sont appelées à jouer un rôle majeur d’impulsion et de mise en œuvre de cette politique de transition énergétique au sein de leurs territoires.

 

Aussi, repérer, connaître et cibler les bâtiments privés et publics « énergivores » est indispensable pour les collectivités afin d’initier des campagnes d’informations et de prescriptions en matières de travaux de rénovation énergétique, ainsi que de réaliser des travaux sur leurs propres bâtiments.

Mission de Diagnostic Thermique par drone


 

Le procédé proposé par Flying Lab est un outil rapide à mettre en œuvre, efficace, et économique. Il est homologuée par la DGAC et nous permet d’évoluer en ville légalement. Il permet un "scan" globale d'un bâtiment ou d'une infrastructure, ses façades et sa toiture,  mettant en évidence les défauts d’isolation et d'étanchéité qui entraînent des déperditions de chaleur. 

 

  • Il s'adresse aux collectivités locales,
  • Il s'adresse aux syndics de grands ensembles ou aux bailleurs sociaux qui souhaitent savoir où engager des travaux de réfection et d'isolation.

 

Le diagnostic thermique par drone permet aux maire de disposer d'un état des lieux thermique des bâtiments publiques de leur collectivité et de pouvoir ainsi planifier et prioriser les travaux de réfection thermique de ces bâtiments.

 

Il offre aussi la possibilité d’engager une stratégie d’arbitrage budgétaire entre les aides d’urgences octroyés pour le règlement des factures d’énergie des allocataires bénéficiaires de minima sociaux et de logements sociaux et la réfection énergétique de ces logements.

 

Analyse des images thermiques


L’interprétation des images thermique infrarouge doit être sujette à beaucoup de précautions. Elles subissent de nombreuses perturbations «parasites » qu’il convient de comprendre et d’éliminer afin d’éviter toutes erreurs d'analyse. 

 

Les images produites par la caméra infrarouge sont des images de déperdition par rayonnement et non pas des images vraies. 

 

Ces déperditions par rayonnement dépendent de nombreux facteurs. La compréhension de ces variables, à travers la mécanique des fluides, permet une analyse fiable de l'image et donc de prescrire des travaux  qui participent au bon rendement et au confort thermique de l’habitat 

  • les déperditions convectives, soit en ce qui nous concerne la circulation de l’air autour des matériaux,
  • l’environnement radiatif, comme par exemple le soleil ou l’ombre d’un arbre qui pourrait fausser l’interprétation d’une image thermique.
  • la transmission des matériaux, leur émissivité, qui peut se comprendre comme leur capacité plus ou moins importante à restituer la chaleur ou à rayonner l’énergie, 
  • l’inertie thermique des matériaux et la manière dont ils sont répartis dans le bâtiment. Elle peut s’interpréter comme la rapidité avec laquelle un matériaux se réchauffe et se refroidi.

 

Notre analyse des images thermique reposera donc principalement sur :

  • les écarts de température apparente (delta de températures), écarts liés directement aux écarts de déperdition énergétique par rayonnement,
  • l'observation visuelle des images thermiques infrarouges.

 

extrait de mission


Intervention réalisée à l'occasion du rendu du chantier d'un bâtiment d'habitation avant  livraison des appartements . Janvier 2018

 

Etablissement d'une cartographie de la façade extérieure du bâtiment  et d'un diagnostic thermique intérieur des appartement situés en rez de Jardin. Détection des vices d'isolation et d'étanchéité au moment de la livraison des appartements et détection de vices de fabrication ou de construction.



Le journal de L'AMF parle de Flying Lab